Hello MN darling,

J’espère que tu vas bien, que tu prends soin de toi de quelque manière que se soit, que tu ne travailles pas vraiment.

Cloîtré chez moi, entre la terrasse et mon fauteuil,  le tabac et l’atelier de temps en temps.  Je prends le temps de lire une traduction hasardeuse du Don Quichotte de Kathy Acker in french, mais je pense plutôt me retaper Ulysse ou bien l’histoire de la folie à l’âge classique, m’instruire un peu. 

Mes plantes poussent, je les regarde n'en avoir que faire du COVID19, et je me retrouve dans cet état végétatif. Incapable vraiment de me nourrir d’autre chose que de vidéos culinaires sur youtube. Je fais fermenter des choses. Du chou des piments des citrons du gingembre tout en ingérant des chimies prescrites. J’ai augmenté légèrement les doses parce que pourquoi pas. 

L’idée d’un journal me paraît une chose très belle et juste:  ne sommes-nous pas sur Mars en ce moment? 

Ma première contribution est un morceau qui me suit et me hante, une incantation de corps à la gloire de villes englouties.

https://soundcloud.com/florence-lucchetti/cock-talesomerta-album?fbclid=IwAR2VEkgHNiAC93eh28BmEUXSFJfMyLA809qXe-t9Vr1Qyum-BwrINmGJ_HQ

Tu peux publier cet extrait de pensées en préambule du morceau si tu veux. 

Je t’embrasse, malgré tout.

B









  • avec
    Basile Ghosn,
    Roxanne Maillet & Barbara Quintin,
    Aurélia Noudelmann,
    Louise Mervelet & Stanislas Paruzel